Comment partir en départ anticipé pour carrière longue ?

Publié le 28 avril 2020
Pour tout savoir sur le départ anticipé pour carrière longue, retrouvez notre nouvelle vidéo pédagogique.

Vous avez commencé à travailler jeune et vous souhaitez partir à la retraite plus tôt, c’est-à-dire avant l’âge légal (62 ans) ? Le départ anticipé pour carrière longue vous concerne peut-être. Notre vidéo thématique dédiée vous permettra de tout connaître sur ce dispositif en quelques minutes, de manière simple et pédagogique.

Les conditions pour partir plus tôt

Pour rappel, vous pouvez bénéficier d’un départ anticipé pour carrière longue si vous :

  • justifiez de 4 à 5 trimestres en tout début d'activité ;
  • avez cotisé un certain nombre de trimestres, tous régimes confondus.

Les trimestres pris en compte sont les trimestres cotisés à un régime de base français, à certains régimes étrangers ou les trimestres issus de certains rachats. Certaines périodes peuvent être retenues comme trimestres cotisés :

  • les périodes indemnisées au titre de l’assurance maternité ;
  • les trimestres de majoration de durée d’assurance attribués dans le cadre du compte professionnel de prévention ;
  • les périodes de perception d’une pension d’invalidité dans la limite de 2 trimestres ; 
  • et chacun des cas suivants dans la limite de 4 trimestres : le service national, le chômage indemnisé, la maladie et/ou un accident du travail.

Les conditions de départ varient selon votre année de naissance et votre âge de départ. Pour savoir si vous pouvez bénéficier d’une retraite anticipée pour carrière longue, utilisez notre service en ligne « Obtenir mon âge de départ à la retraite », disponible dans votre espace personnel sur www.lassuranceretraite.fr.

Une nouvelle collection de vidéo

Vous souhaitez vous informer sur d’autres sujets ?  Découvrez chaque semaine une nouvelle vidéo pédagogique sur une thématique du droit retraite :  

  • le chômage compte-t-il pour ma retraite ?
  • les droits retraite en cas de veuvage (à venir) ;
  • la retraite progressive : être retraité et continuer à travailler (à venir) ;
  • le cumul emploi-retraite : être retraité et continuer à travailler (à venir) ;
  • les modalités de validation d’un trimestre retraite (à venir).
Partager :
  • facebook
  • twitter
  • linkedin
  • email