Lancement de l’appel à projets : aide à l’investissement en faveur des résidences autonomie

Publié le 15 avril 2019
La Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) renouvelle sa volonté d’accompagner la rénovation des résidences autonomie dans le cadre du Plan d’aide à l’investissement.

La loi d’orientation et de programmation pour l’adaptation de la société au vieillissement du 28 décembre 2015 a notamment pour ambition de conforter et de dynamiser les logements-foyers rebaptisés « résidences autonomie ». Construits dans les années 1960, 1970 et 1980, les logements-foyers doivent être rénovés pour s’adapter aux besoins des personnes âgées et aux nouvelles normes.

Après avoir financé à hauteur de 10 millions d’euros par an de 2014 à 2018 par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), la réhabilitation d’établissements sera assurée pour le même montant en 2019 par la Cnav au niveau national.

La Cnav pourra accorder aux structures candidates des subventions sur la base d’une analyse montrant l’éligibilité des projets et la complétude des critères suivants :

  • une implantation géographique répondant aux besoins locaux ;
  • une offre de proximité, permettant de conserver des liens avec l’environnement social, garantissant un cadre de vie sécurisant et inscrite dans le réseau gérontologique local ;
  • un projet de vie sociale fondé sur le développement de la vie sociale, l’ouverture de la structure sur l’extérieur et la prévention de la perte d’autonomie ;
  • des prestations de qualité aux tarifs permettant l’accueil de personnes retraitées socialement fragilisées ;
  • un cadre architectural de qualité et adapté aux besoins des résidents répondant aux normes et aux règlementations en vigueur et s’inscrivant dans une démarche de développement durable ;
  • un cofinancement du projet de réhabilitation de la résidence autonomie ;
  • la complétude de la fiche de l’établissement au sein de l’outil SEFORA.

Les demandes doivent être déposées au plus tard le 14 juin 2019 à 18 h 00 accompagnées des éléments inscrits au cahier des charges, de la note de synthèse et des fiches base 2019 complétées pour chaque projet déposé.

En 2018, trois projets ont bénéficiés du soutien du PAI en Île-de-France pour une enveloppe d’un million d’euros.


Documents associés

Partager :
  • facebook
  • twitter
  • linkedin
  • email