Nos engagements

 

 

Responsabilité sociale et environnementale

L’Assurance retraite Île-de-France a pour volonté d’ancrer durablement la responsabilité sociale et environnementale dans sa culture ainsi que dans ses prises de décision. Inscrit dès 2011 dans son plan cadre de développement durable du service public de la Sécurité sociale, la dimension sociale et environnementale est un axe majeur des objectifs de la branche retraite sur la période 2014-2017.

 

Un employeur socio-responsable

L’Assurance retraite Île-de-France est engagée dans une politique de responsabilité sociale. Elle promeut la diversité de profil. Cette politique s’articule autour de trois domaines : le recrutement, le handicap et la qualité de vie au travail.

Recrutement

L’Assurance retraite Île-de-France a établi sa politique d’embauche et de mobilité interne sur des critères non discriminatoires. Elle affiche un désir clair de lutte contre les stéréotypes. Par exemple, les femmes sont encouragées à postuler sur les métiers dits « masculins », comme ceux de l’informatique.

Les sources de candidatures et les modes de recrutement favorisent la diversité au sein de l’organisme. La méthode de recrutement par simulation (MRS) est utilisée pour certains emplois notamment pour la sélection de futurs gestionnaires retraite. Avec ce procédé non discriminant, ce photos-vnements-RHsont les aptitudes des candidats par rapport au poste proposé qui sont prises en compte.

 

Le recrutement des seniors est également un axe important. Depuis plusieurs années, la présence de l’Assurance retraite Île-de-France au Salon Paris, de l’expérience et de l’emploi ainsi qu’au Forum emploi seniors a permis de toucher et de recruter un nombre croissant de candidats seniors.

Enfin, l’Assurance retraite Île-de-France favorise l’intégration et la formation des jeunes en développant une politique d’accueil de stagiaires et de contrats en alternance.

 

 

Handicap

handicapUne convention a été signée le 3 janvier 2012 pour 3 ans avec le Fond pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP). Cette convention a permis de renforcer les actions menées dans le domaine du recrutement et du maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. À ce titre, l’Assurance retraite Île-de-France participe à Paris pour l’emploi-handicap.

Depuis 2012, des journées internes consacrées à l’insertion des personnes en situation de handicap sont organisées sur trois sites de la Cnav pendant la semaine nationale. Une initiative qui permet de sensibiliser les salariés au sujet.

 

Qualité de vie au travail

La Cnav s’engage en termes de développement de qualité de vie au travail. Un plan d’action ainsi que des groupes de travail ont donc été constitués afin de favoriser la prévention des risques psychosociaux. À ce titre, un poste de psychologue du travail a été créé.

Après avoir expérimenté le télétravail en 2012, un accord a été signé avec les instances représentatives du personnel pour que cette organisation du travail soit possible.

 

Un employeur écoresponsable

Encourager les comportements écocitoyens

Le « Bilan carbone® », mis en place dès 2011, permet de mesurer la quantité de gaz à effet de serre (GES) émis par l’entreprise et ainsi, de déterminer les actions à entreprendre pour limiter ces émissions.

Réduire les consommations en énergie chaque année en encourageant les comportements écocitoyens est également un objectif de la Cnav. Il s’agit d’inciter les salariés à changer des habitudes énergivores, de conseiller, par exemple, d’éteindre les écrans et les imprimantes à la fin de la journée et de n’imprimer que lorsque cela est vraiment nécessaire.

 

Des constructions écologiques

Sur le territoire francilien, les agences de Rosny-sous-Bois et d’Aubervilliers sont certifiées

« Haute qualité environnementale » (HQE). Doté de 400 m2 de brise-soleil sur la façade sud-est, le bâtiment de Rosny-sous-Bois produit lui-même son électricité. Quant à celui d’Aubervilliers, il répond aux exigences environnementales.

De plus, le site de Tours, sur lequel  deux directions de la Cnav sont localisées, est un bel exemple de réalisation soucieuse de l’environnement. Ces 6 500 m2 de façade sont composés en pin et châtaigner naturel. Cette installation participe à une économie d’énergie conséquente mais également au confort des salariés. Le site est également doté d’une salle informatique verte dite GreenIT. Celle-ci permet grandes performances, disponibilités et sécurité sans oublier une maitrise des coûts d’exploitation. 

 

 

La Cnav a été récemment primée par Arbocentre*pour la réhabilitation des façades boisées du site. Une récompense reçue lors de la « Journée Construction bois » du 5 décembre 2014, organisée en partenariat avec le Conseil régional.

 

* Arbocentre est une organisation interprofessionnelle régionale qui encourage et favorise le développement économique de la fillière forêt-bois.

 

Lutte contre la fraude

L’Assurance retraite Île-de-France s’est dotée d’une charte de contrôle dans le cadre de la lutte contre la fraude. Assurer un contrôle qui garantit le respect des règles et qui préserve le système de protection sociale s’inscrit dans les missions et la politique de solidarité de l’Assurance retraite. 

 

Les contrôles, réalisés par des agents agréés, permettent non seulement de vérifier l’exactitude des déclarations effectuées mais aussi de conseiller les assurés sur leurs droits et d’aider à la régularisation de sa situation.

 

Ces actions visent particulièrement les domaines suivants :

  • fraude à la carrière : détection de faux justificatifs d'activités en vue de valider des trimestres.
  • fraude aux ressources : dissimulation volontaire de certaines ressources ou situation familiale afin de bénéficier indûment de certaines prestations (retraite de réversion, allocation de solidarité aux personnes âgées, etc.).
  • fraude à la résidence : certaines prestations sont prévues par la législation lorsque l’assuré remplit la condition de résidence, c’est-à-dire, lorsqu’il réside plus de six mois sur le territoire métropolitain ou d’Outre-mer. Il y a fraude lorsqu’un changement de résidence n’est pas déclaré dans le but de pouvoir bénéficier de ces prestations.
  • charte-de-controlefraude aux paiements : décès dissimulés, usurpation des coordonnées bancaires.

 

Pour chacun de ces domaines, l’assuré dont le dossier est qualifié de frauduleux est dans l’obligation de rembourser la totalité des sommes indûment perçues.

 

Des pénalités financières peuvent être prononcées à son égard. Dans certains cas, des peines plus lourdes peuvent être envisagées (dépôt de plainte auprès du parquet compétent).   

 

Charte de contrôle (PDF - 397.64 Ko)