Un employeur socio-responsable

L’Assurance retraite Île-de-France est engagée dans une politique de responsabilité sociale. Elle promeut la diversité de profil. Cette politique s’articule autour de trois domaines : le recrutement, le handicap et la qualité de vie au travail.

Recrutement

L’Assurance retraite Île-de-France a établi sa politique d’embauche et de mobilité interne sur des critères non discriminatoires. Elle affiche un désir clair de lutte contre les stéréotypes. Par exemple, les femmes sont encouragées à postuler sur les métiers principalement occupés par des hommes, comme ceux de l’informatique.

Les sources de candidatures et les modes de recrutement favorisent la diversité au sein de l’organisme. La méthode de recrutement par simulation (MRS) est utilisée pour certains emplois notamment pour la sélection de futurs gestionnaires retraite. Avec ce procédé non discriminant, ce sont les aptitudes des candidats par rapport au poste proposé qui sont prises en compte.

Le recrutement des seniors est également un axe important. Depuis plusieurs années, la présence de l’Assurance retraite Île-de-France au Forum emploi seniors a permis de toucher et de recruter un nombre croissant de candidats seniors.

Enfin, l’Assurance retraite Île-de-France favorise l’intégration et la formation des jeunes en développant une politique d’accueil de stagiaires et de contrats en alternance.

Handicap

Au 1er janvier 2015, la Cnav compte 201 salariés bénéficiaires de l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés, soit un taux d'emploi de travailleurs handicapés de 7,35 %. Depuis 2012, date de la convention avec le Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), elle développe le dispositif de maintien dans l'emploi de salariés en situation de handicap ou d'aptitudes restreintes. Plusieurs actions sont financées à ce titre : adaptations de postes, interprètes LSF, aménagement de postes de télétravailleurs, actions de formation et de sensibilisation, etc.

Depuis 2012, des journées internes consacrées à l’insertion des personnes en situation de handicap sont organisées sur trois sites de la Cnav pendant la semaine nationale. Une initiative qui permet de sensibiliser les salariés au sujet.

Qualité de vie au travail

La Cnav s’engage en termes de développement de qualité de vie au travail.  Un accord Qualité de vie au travail a été signé en décembre 2016 avec les partenaires sociaux, reprenant l’ensemble des engagements de l’organisme à ce sujet. Cet accord s’article autour des axes suivants : poursuivre l'organisation de la prévention des risques, améliorer les pratiques managériales, donner du sens au travail, accompagner les changements, améliorer les conditions de travail et l'organisation du travail, accompagner les salariés tout au long de leur vie professionnelle et concilier vie professionnelle et vie privée. A noter que la Cnav reconnait formellement un droit à la déconnexion.

Afin de créer un environnement favorable à l'épanouissement professionnel, la Cnav s'engage dans le télétravail. A la fin de l'année 2015, 4,58 % des collaborateurs étaient devenus télétravailleurs. La Cnav poursuit son engagement en faveur du travail à distance en signant, en décembre 2015, un protocole d'accord pour la souplesse organisationnelle, dispositif de travail plus adapté aux cadres et aux managers.

Egalité professionnelle

La Cnav est engagée dans l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, dans le recrutement comme dans la rémunération des salariés.

Plusieurs mesures sont également appliquées à la Cnav en faveur de l’égalité salariale entre les femmes et les hommes : rattrapage salarial pour les femmes de retour de congé maternité ou encore application d’un protocole de diversité et d’égalité des chances.

Au 1er mars 2019, le résultat de l’index de l’égalité femmes-hommes est de 98 points sur 100. Pour en savoir plus sur l’index de l’égalité femmes-homme, cliquez ici.

Partager :
  • email
  • facebook
  • twitter